Qui suis-je?

Céline LEGAZ

Pourquoi l’équitation Camargue?

C’est la discipline de mes racines avant tout. Mais ayant pratiqué la quasi totalité du temps en équitation classique, la route semblait être tracée en ce sens! Pourtant, cela ne s’est pas passé comme ça…

Expérience professionnelle

Après ma formation BEES 1° en deux ans en apprentissage et l’obtention du diplôme en 2004, j’ai travaillé quelques temps dans le centre équestre de mon apprentissage St Pierre Equitation à Lattes, une structure très importante, à enseigner l’équitation classique à tout public, du débutant à la compétition et à sortir un peu en concours de dressage, de CSO ou de concours complet.

Ensuite, c’est là que ma vie professionnelle a pris un vrai tournant! En effet, je suis contactée par la famille Roche au Mas des Iscles à Vauvert pour effectuer un remplacement dans leur élevage et école d’équitation Camargue où les élèves venaient passer une semaine de stage en immersion totale, sur 400 hectares de marais et de terres agricoles, en pleine Camargue. Leur monitrice s’est blessée et les stages doivent continuer en son absence. En quelques jours, je dois m’adapter à un lieu nouveau, des chevaux inconnus, et une équitation que je pratiquais à titre personnel mais que je n’avais jamais enseigné, sur un format totalement inédit! Les cavaliers étaient en immersion totale pendant une semaine, et les séances quotidiennes se déroulaient en pleine nature, un challenge! J’ai eu la chance de bénéficier d’une cavalerie parfaitement éduquée et dressée, uniquement composée de chevaux de pure race Camargue de l’élevage, afin de proposer une découverte unique de cette équitation et du domaine. Cette période m’a permis de prendre énormément d’expérience et m’a donné l’envie de développer cette forme d’enseignement chez nous, au Mas du Bosc à St Jean de Védas dans l’Hérault, au fin fond ouest du berceau de la race Camargue. Il faut dire qu’au départ de l’histoire, je n’étais pas vraiment passionnée par l’enseignement, mais plus particulièrement par le travail avec les chevaux : le débourrage, l’éducation, le dressage… Le diplôme permettait de se mettre à l’abri face aux obligations mais ce n’était qu’un support finalement. Le passage aux Iscles m’a permis de débourrer et travailler énormément de chevaux, mais le fait de mettre ces chevaux à la vente ou à disposition des cavaliers élèves m’a permis de réaliser qu’il est indispensable d’éduquer les humains à respecter les animaux qui leur sont confiés ! Tout ce travail en amont est susceptible d’être rapidement mis à mal si le cavalier n’est pas aidé, informé et formé au fonctionnement de son futur cheval. Les conditions étaient finalement idéales pour apprendre à aimer ce métier d’enseignant.

Dès la fin de mon contrat chez Bernard Roche, poussée par mes parents qui me mettaient à disposition les modestes installations maison, j’ai créé ma propre école : l’Ecurie Mas du Bosc en 2006. Je suis partie à la recherche de mes futurs collègues de travail : les chevaux !

Beaucoup de jeunes chevaux à travailler, de chevaux plus âgés à rééduquer, que j’ai revendu m’ont permis d’acheter des chevaux plus expérimentés pour démarrer, et me laisser le temps de former les plus jeunes recrues, puis plus tard, les poulains nés à la maison. Une seule chose était
importante : la qualité de l’éducation et du dressage afin de proposer une expérience hors du commun aux élèves. Hors de question de qualifier de « cheval d’école » un cheval que personne ne veut monter, qui fait peur à certains et est à peine géré par d’autres…

Les chevaux d’école seront les maîtres, ceux qui savent et qui, tout en prenant de l’expérience au fil des années, seront là pour montrer l’exemple, rassurer et donner le sourire.

C’est à ce moment là également que je rencontre Renaud Vinuesa, manadier au Cailar avec qui j’aurais la chance de participer à de nombreux salons, spectacles et évènements en tous genre avec toute son équipe.

Aujourd’hui?

Je garde aujourd’hui comme fil conducteur cette discipline emblématique de la région de Camargue. Mes chevaux d’école sont toujours à mes côtés et pour vivre une expérience sereine en tant que maîtres d’école, ils ont besoin de constance et de cohérence. Sauter d’une discipline à l’autre sans lien ne serait pas leur faire un cadeau. Donc je préfère me concentrer sur cet univers pour eux.

Cependant, tous les chevaux, de toutes races, de toutes disciplines, et tous les humains peuvent venir travailler avec moi. Je m’adapte aux objectifs de chacun afin de les aider à obtenir une meilleure relation entre eux.

« Quand même »

Vous m’entendrez souvent dire ou me verrez souvent écrire cette locution qui a plusieurs significations :

  • C’est avant-tout le nom de mon fidèle cheval Quandmême dont vous pouvez découvrir l’histoire du prénom ici :
  • C’est une devise que j’utilise dès lors qu’elle est nécessaire, pour me rappeler que quoi qu’il arrive, nous devons le faire quand même ! Pourquoi ? Voir ici :

Pourquoi l’équitation Camargue ?

C’est la discipline de mes racines avant tout.

Mais ayant pratiqué la quasi totalité du temps en équitation classique, la route semblait être tracée en ce sens !

Pourtant, cela ne s’est pas passé comme ça…

Après ma formation BEES 1° en deux ans en apprentissage et l’obtention du diplôme en 2004, j’ai travaillé quelques temps dans le centre équestre de mon apprentissage St Pierre Equitation à Lattes, une structure très importante, à enseigner l’équitation classique à tout public, du débutant à la compétition et à sortir un peu en concours de dressage, de CSO ou de concours complet.

Ensuite, c’est là que ma vie professionnelle a pris un vrai tournant!

Le Mas des Iscles

En effet, je suis contactée par la famille Roche au Mas des Iscles à Vauvert pour effectuer un remplacement dans leur élevage et école d’équitation Camargue où les élèves venaient passer une semaine de stage en immersion totale, sur 400 hectares de marais et de terres agricoles, en pleine Camargue.

Leur monitrice s’est blessée et les stages doivent continuer en son absence.

En quelques jours, je dois m’adapter à un lieu nouveau, des chevaux inconnus, et une équitation que je pratiquais à titre personnel mais que je n’avais jamais enseigné, sur un format totalement inédit!

Les cavaliers étaient en immersion totale pendant une semaine, et les séances quotidiennes se déroulaient en pleine nature, un challenge! J’ai eu la chance de bénéficier d’une cavalerie parfaitement éduquée et dressée, uniquement composée de chevaux de pure race Camargue de l’élevage, afin de proposer une découverte unique de cette équitation et du domaine.

un bref historique

Découvrir mon parcours

De la création de mon projet professionnel à aujourd’hui, de nombreuses expériences ont façonné ma pratique. Si l’histoire vous intéresse, c’est par ici

Connaitre l’histoire derrière la personne

Ecrit par Céline legaz

Livre : Manuel d’équitation Camargue, une tradition d’avenir

Le livre que j’ai écrit pour mes cavaliers.

Connaitre l’histoire derrière le livre

HIGHLY EXPERIENCED HANDYMEN

We’re here to help

Nulla porttitor accumsan tincidunt. Praesent sapien massa, convallis a pellentesque nec, egestas non nisi. Donec sollicitudin molestie.

  • We’re fully protected with the correct equipment

  • We have all of the regulatory safety certificates

articles from the workshop

Latest handyman news

Read More News
  • Parce que c’est maintenant! Alors plus de belles relations avec […]

    En savoir plus
  • Trois dates de stage “Comportement et technique en randonnée”. Du […]

    En savoir plus
  • Les 25 et 26 Mars 2023 je fais venir aux […]

    En savoir plus